Les embranchements de Mazenay et Créot

     L'exploitation des mines de fer de Mazenay a été concédée aux établissements Schneider, aciéries du Creusot, en 1852. Ce chemin de fer fut construit pour évacuer la production.

Mazenay

Plan des voies à Mazenay            Les puits ne descendaient pas très bas. Par exemple, les puits St Eugène de Mazenay et St Charles des Menaults ne faisaient que 37 mètres et certains n'étaient que des plans inclinés.
     La couche de minerai de fer variait entre 0,60 et 2,70 mètres.
     Les wagonnets de minerai étaient directement basculés dans des wagons de 10 tonnes tirés par des locomotives de 40 tonnes.
Pour agrandir cliquer sur l'image (115 Ko)  
     Sur l'agrandissement, on voit la ligne de chemin de fer, parallèle à la route Couches - Nolay qui constitue la rue principale de la bourgade.

     De gauche à droite, on trouvait d'abord un embranchement encore mal déterminé (de l'autre côté de la route, à l'emplacement de la cave actuelle).       Embranchement de la cave

     Une voie (non dessinée ici) retournait en direction de l'ouest pour desservir la galerie Ste Marie.

PN cave de Mazenay            Voilà à quoi ressemblait ce passage à niveau à cette époque.

     Cet embranchement permettait la récolte du minerai du petit chemin de fer à voie étroite (0,50 m) qu'on voit sortir de la galerie Ste Marguerite, traverser la route, passer entre les maisons 2 et 3 et tourner en direction du sud.
     On voit aussi, en haut à gauche, la ligne principale qui tourne pour aller vers la gare.
      Sortie du Décauville

     Puis deux en face l'un de l'autre: l'un pour le puits St André

Puits St André            L'autre pour St Joseph, traversant la route.       Puits St Joseph
Agrandissement avec la Gare       Agrandissement avec la Gare
Puits St André       Puits St Joseph

Gare de Mazenay et Puits St Eugène            Ensuite vient la gare, à 9 km de St Léger, avec ses 3 voies de dédoublement et celle de desserte du puits St Eugène.
Plan de la gare de Mazenay et du puits St Eugène    
     On voit sur cette photo, la gare, la direction de la mine et un troisième bâtiment. On remarque aussi le quai et, au loin, un quai haut, preuve qu'il a existé un transport de marchandises par cette ligne de chemin de fer. On voit aussi les trois voies de gare et à droite, au dessus du talus, le puits St Eugène avec la voie à l'extrême droite pour sa desserte.       Gare de Mazenay et Puits St Eugène
Puits St Eugène de Mazenay            Sur cette photo du puits St Eugène, on voit distinctement comment étaient chargés les wagons qui allaient descendre vers St Léger et Le Creusot.
     Sur cette photo, on voit l'aiguille triple de sortie de la gare de Mazenay en direction des Menaults. On voit aussi (mal) quelques wagons en chargement, contremaître et surveillant. On distingue très bien les bâtiments du puits St Eugène, la cheminée métallique, semble-t-il, et le chevalement.       Sortie de la Gare et Puits St Eugène

Gare et bureau de la direction des mines            A gauche un train et la fumée d'une locomotive.
     A l'extrême droite le puits St Eugène.
      Vue générale gare
        Photo Molinier - Collection Nicole Mathey
Personnel de la direction       Vue générale de la gare

Inventaire actuel

     La ligne entrait à Mazenay en suivant la rue principale à quelques mètres de distance.
     Ce pont (Sur l'agrandissement du plan, à droite) se trouvait quasiment en « ville » de Mazenay.
      Pont de Mazenay
    Photo Bonnamour
    Pont de Mazenay
Quelques anciens commerces de Mazenay            Sa rue principale surprend par le nombre de commerces, la plupart fermés, hélas. Leur nombre a compté jusqu'à 44 (Philippon, page VII).
Photo Bonnamour    
Anciens commerces    

     Mazenay est une localité très curieuse, même pas une commune puisque hameau de St Sernin du Plain. Pourtant on a l'impression d'être au milieu d'une véritable petite « ville », bien qu'on soit en milieu rural. Sa population a dépassé 1000 habitants vers 1870-80 (Philippon, page VI). On a même pensé vers 1866, détacher Mazenay de St Sernin et à la réunir à Créot pour former une seule commune sous le nom de Créot-Mazenay (Philippon, page VII).

     Certains immeubles ressemblent à des corons de mineurs. En fait, il s'agissait bien de logements pour les ouvriers de la mine de fer (D). On en trouve également à Créot.       Corons de Mazenay
    Photo Bonnamour
    Maisons ouvrières
Eglise de Mazenay            Même sa petite église concourt à l'illusion. Il faut dire que les mineurs avaient quasiment l'obligation d'y aller, Schneider n'aimant pas les « mal-pensants ».
Photo Bonnamour    
Eglise de Mazenay    
     L'emplacement de la voie, au centre du bourg, est occupé par un jeu de boules. Noter les traverses...
     La photo est prise de l'ancien passage à niveau de la route de St Sernin.
      Voie à Mazenay
    Photo Bonnamour
    Voie à Mazenay
     La gare se trouvait à la sortie du bourg à 9 km de St Léger.

Un batiment de la gare            Voici deux bâtiments de l'ancienne gare de Mazenay.       Un autre batiment
Photo Bonnamour       Photo Bonnamour
La gare (M)       La direction des mines. (K)
Quai gare Mazenay            Le train de la mine de Mazenay a-t-il transporté des voyageurs? Quelques-uns sans doute. Toujours est-il que l'un des bâtiments de la gare comporte un quai.
Photo Bonnamour    
Quai de la gare    

Créot

     Juste en sortant de la gare de Mazenay, en direction Des Menaults, la ligne entre sur la commune de Créot.

     Le premier embranchement sur la droite de la ligne, le puits St François.       Puits St François
    Agrandissement avec l'image suivante

Galerie de Parnay            Traversant la route, un embranchement est bien visible sur le terrain, probablement en direction de la galerie de Parnay.


     On peut voir, ci-contre, à gauche, le grand pont métallique de Créot, à droite le petit pont.       Plan des ponts de créot
  Plan des ponts de Créot


Vue de la ligne à Créot            Ci-contre, on voit la voie de l'autre côté par rapport à la ligne. On voit aussi le petit pont, mais pas le grand.
Photo Bourgeois    
Vue de la ligne à Créot    

Inventaire actuel

     La suite de la ligne était d'abord sur la commune de Créot où elle passait sur un pont au dessus de la route, au carrefour avec le chemin de Paris l'Hôpital.       Ancien pont de Créot
    Photo Bonnamour
    Ancien pont de Créot
Derrière cimetière de Créot            Puis derrière le cimetière de Créot (quelques tombes à droite).
Photo Bonnamour    
Derrière le cimetière    
Suite Marcheseuil

     Merci à Mme Nicole Mathey, à MM. Jean Philippon, Jean Busière, Raymond Noulens, François Bonnamour, Gaby Bachet et l'académie François Bourdon.


Page d'accueil Mazenay Forum du Rail Jadis Page d'accueil rail
     
Date de mise à jour: 18/11/2006 Consultez les nouveautés Rassemblé par Gilbert Gillet